Les perspectives de renforcement et de diversification de la présence économique et commerciale française : une conférence-débat à l’initiative de l’Ambassade de France

Ont assisté à cette manifestation, première du genre en Andorre : M. Gilbert Saboya, Ministre des affaires étrangères de la Principauté, les Présidents de la chambre de commerce et d’industrie et du patronat, une quarantaine des représentants des marques françaises et de potentiels investisseurs français. A la tribune avaient pris place des experts français et andorrans de haut niveau : M. Gilles Serra, conseiller du commerce extérieur de la France, M. Albert Hinojosa, directeur des douanes andorranes, Mme Valérie Servage adjointe du chef du service économique régional de la France, M. Richard Gomes, directeur de l’agence française pour le développement international des entreprises (Ubifrance). Le débat était animé par Mme Ginette de Matha, Ambassadrice de France en Andorre.

Un double constat a conduit l’Ambassade de France à proposer cette rencontre : la priorité accordée par les autorités françaises au rayonnement de la France et au redressement de son commerce extérieur ; le fait que la part des importations en provenance de France ne représente que 15 % du total de la Principauté.

La réunion, conçue comme le départ d’une réflexion collective destinée à tracer des pistes concrètes de progrès, a été marquée par des débats de qualité dont on peut retenir que la persévérance et le dialogue sont des clés importantes ainsi que la chasse aux mauvaises idées reçues (Andorre représente un marché potentiel de 7 à 8 millions de visiteurs et ne se limite pas à ses 70 000 résidents). Les services de sourcing gratuit de l’agence française Ubifrance ont tout particulièrement retenu l’attention. L’idée de renouveler l’expérience d’une journée française dans un grand magasin ou de mettre en place une semaine française fait son chemin afin de favoriser les contacts entre les entreprises andorranes et les fournisseurs français.

Dans ses conclusions, le Ministre des affaires étrangères a particulièrement insisté sur la volonté politique commune de rééquilibrage et de renforcement des relations dont la signature de conventions bilatérales – en particulier celle de non double imposition – était la marque effective.

De gauche à droite : M. Richard gomes, Mme Valérie Servage, M. Gilbert Saboya, Mme Ginette de Matha, M. Gilles Serra, M. Albert Hinojosa
Vue de l'auditoire
M. Gilles Serra
M. Albert Hinojosa lors de sa présentation
Vue de l'auditoire
Mme Valérie Servage lors de sa présentation
De gauche à droite, M. Hinojosa et M. Gomes

Consulter la présentation de Mme Valérie Servage :

Powerpoint - 752.1 ko
Présentation de Mme Servage

Consulter la présentation de M. Gomes :

Powerpoint - 2.1 Mo
Présentation de M. Gomes (Ubifrance)

Dernière modification : 22/09/2014

Haut de page